Engagement contre l'augmentation de l'âge de la retraite

Je propose que la Jeunesse socialiste vaudoise s'engage contre l'élévation de l'âge de la retraite des femmes, voulue par les Chambres fédérales. Ces dernières ont également intégré dans leur réforme de la "Prévoyance Vieillesse 2020" une baisse des rentes du 2ème pilier de 12%. Au final, les femmes perdront en moyenne 24'000 francs de rentes, pertes que la très maigres augmentation de l'AVS ne permettra de rattraper qu'à condition de (sur)vivre jusqu'à 96 ans. Les jeunes seront particulièrement attaqués. Avec un parcours professionnel de plus en plus saccadé, le modèle du deuxième pilier est déjà caduque, puisque nous sommes souvent amené.e.s à devoir cumuler des temps partiels, à faire des stages, à interrompre momentanément le travail. A chacune de ces occasion, nous diminuons nos cotisations au 2ème pilier, et donc nos retraites. Là encore, se sont les jeunes femmes qui seront le plus touchées par cette réforme antisociale. PV2020 veut bel et bien nous faire cotiser plus pour avoir une plus faible retraite à la fin. Un référendum a été lancé par les syndicats romands et la gauche radicale. Tout le monde est bienvenu pour élargir la campagne! Cette réforme n'est pas un "moindre mal", contrairement à ce que disent certain.e.s. C'est un mal pour les salariéEs qui ne se justifie en rien par la conjoncture. Il n'y a aucune fatalité dans cette réforme. Depuis 70ans, le peuple suisse a toujours refusé en votation de se faire détériorer ses retraites. Après la victoire contre la RIE3, nul doute qu'il confirtransformera l'essai! L'AVS, système solidaire, digne et sûr, est en très bonne santé financière; c'est elle qu'il faut renforcer, plutôt que de préserver à tout prix les bénéfices générés par le 2ème pilier, dont l'essentiel finit dans les poches des dirigeant.e.s et actionnaires des caisses de pension.

#seniors #retraite #égalité